30e colloque FLAREP – Montpellier – Béziers – Sète

vots2017_creoIdentité et altérité. Les langues régionales dans l’enseignement public – Après le colloque… Merci !

Lire le discours d'ouverture de Yan Lespoux, président de la FELCO : 1610-25-colloque-flarep-discors-lespoux

Voilà le thème que nous avions choisi : "Au moment où, partout dans le monde, des conceptions identitaires fermées sèment la peur et la mort, au moment où, chez nous, s’affirment des idéologies de l’exclusion, nous voulons montrer que la reconnaissance et la connaissance des langues régionales peuvent et doivent représenter une ouverture d’esprit, une conception ouverte de la citoyenneté.
Ce colloque veut poser la question d’un point de vue philosophique général, mais aussi l’aborder à partir de nos pratiques d’enseignement."

Merci à vous tous, amis, parents d'élèves, collègues enseignants, élus, responsables associatifs, représentants syndicaux nationaux et académiques, artistes, d'avoir fait vivre ce colloque. Vous avez pris sur vos congés, sur vos obligations familiales et militantes, vous avez participé aux débats, vous avez donné des conférences de haute volée, vous avez porté des témoignages passionnants et variés et vous avez aussi transporté tables, chaises, cartons de bouquins ou caisses de vin et ainsi participé à toutes les innombrables petites choses invisibles qui permettent, en amont, la réussite d'un colloque.

Nous avons déjà reçu des messages de retour de colloque, des photos, des articles que vous trouverez en ligne sous l’onglet « Échos du colloque ». Cet espace sera nourri de vos contributions, réactions, critiques, réflexions…

Merci au CIRDOC et au Cercle Occitan setòri pour la belle journée d'hier, à Alan Camelio pour son accompagnement chaleureux, à Philippe Carcassès pour le hautbois, à Patrick Gregogna et Robert Bancillon pour la présentation des joutes languedociennes, à Hélène Morsly pour le film…

Merci au Gazette café pour son accueil chaleureux, pour la bonne cuisine, pour l'efficacité discrète du personnel.

Merci aux journalistes qui ont rendu compte de nos travaux, merci à ceux qui vont le faire.

Merci bien sûr aux collectivités sans l'aide desquelles le colloque n'aurait pu se tenir dans d'aussi bonnes conditions matérielles, aux Coteaux du Languedoc pour le partenariat.
La liste des personnalités présentes ou excusées est en ligne sur ce site.

Nous sommes à l'heure des bilans. La FELCO, OCBI et le CREO Lengadòc tireront les leurs et essaieront de profiter de l'élan donné par ce colloque, de la richesse des échanges avec vous tous, pour avancer encore, contre vents et marées.

Quelques chiffres : entre 150 et 200 personnes ont participé à ce colloque, dont 150 inscriptions duement enregistrées.

De nombreuses personnalités étaient présentes ou avaient envoyé des messages (voir http://www.flarep2016.com/les-personnalites-presentes/) :

-10 élus étaient présents ou représentés, dont des élus de deux des nouvelles Régions (Nouvelle Aquitaine, Occitanie-Pyrénées-Méditerranée), un représentant du Conseil Départemental de l'Hérault, deux adjonts de la ville de Montpellier représentant Monsieur le Maire, une députée.

– Le Ministère de l'Education Nationale était représenté par Madame la rectrice de l'Académie de Toulouse, celui de la Culture par Madame Gaïd Evenou, de la DGLFLF.

– Des représentants de syndicats nationaux étaient également présents, du SNES/FSU et du SNUIPP/FSU. Le SNES/FSU académies de Montpellier et académie de Rennes ont participé aux débats, mandatés par leur direction.

Des messages ont été envoyés par

– les recteurs des académies de Strasbourg et de Nice ; la DASEN de l'Aude

– plusieurs députés

– le président du Conseil départemental du Gard

– le secrétaire académique SE/UNSA académie de Toulouse et le secrétaire général du SGEN-CFDT.

– Madame Léna Louarn vice-présidente Région Bretagne

et de nombreuses personnalités

Qu'ils en soient tous remerciés.

Comme il n'y a pas de langue sans culture, les spectacles offerts aux congresssistes ont été d'une grande qualité et, par leur variété, ont montré aux invités venus d'ailleurs la richesse de notre culture vivante.

Merci pour cela aux rapporteurs des commissions 1er degré, 2nd degré et parents de nous envoyer les comptes rendus que nous publierons. Et, au passage, concernant la commission 2nd degré, des remerciements tout particuliers à Marc Rollin, responsable national langues au SNES ainsi que Yan-Pier Deredel, responsable académique SNES Bretagne, d'avoir porté au débat leur technicité et leur engagement militant. Leur expertise sera précieuse aux collègues pour les luttes à venir.

Merci à Jeanne-Marie Vazelle  du CIRDOC d'avoir accepté de se charger du montage des vidéos du colloque qui seront mises en ligne ici et sur le site du CIRDOC.

***

 
 
Comme un précédent colloque (Villeneuve sur Lot, 2000) celui-ci a été l’occasion d’un partenariat FELCO / OCBI.
Autre occasion : la FLAREP aura 30 ans, le CREO Lengadòc 50 ans. Des décennies au service de l'enseignement public de nos langues.
L’organisation sera assurée par le CREO Lengadòc, avec l’appui des autres CREOs et d’OCBI, association des parents d’élèves bilingues.
 
La FLAREP – Fédération pour les Langues Régionales dans l'enseignement public – est née à Bayonne en novembre 1987. Elle regroupe les principales associations ou fédérations de parents d’élèves et/ou d’enseignants qui œuvrent au développement des langues régionales dans le service public d’éducation.
Elle est subventionnée par le Ministère d’Éducation Nationale. Elle est un instrument de liaison entre les établissements scolaires, l’Administration et les parents d’élèves.
Sur les bases de sa plate-forme de 1988, elle a créé à travers l’hexagone un réseau d’échanges d’informations et a coordonné une dynamique de valorisation de ces langues qui représentent aujourd’hui autant de ponts de communication en Europe.
Elle organise chaque année un colloque : Bayonne en 1987, Strasbourg en 1988, Albi en 1989, Douarnenez en 1990, Prades en 1991, Hendaye et Donostia – St. Sébastien en 1992, Saverne en 1993, Montpellier en 1994, Ajaccio – Corte en 1995, Rostrenen en 1996, Perpignan en 1997, Sarreguemines en 1998, Bayonne – Bilbao – Donostia – St. Sébastien en 1999 – Villeneuve-sur-Lot en 2000 – Bailleul en 2001 – Savoie en 2002 – Lorient en 2003 – Pays Basque en 2004 – Corse en 2005 – Perpignan en 2006 – Alsace (Ungerseim) en 2007 – Saint Affrique (Académie de Toulouse) en 2008 – Ile de la Réunion en 2009 – Habère-Poche (Savoie) en 2010, Flandre en 2011 – Bretagne en 2012 – Pays Basque en 2013 – Corse en 2014, Savoie en 2015.